L’essentiel du dégât des eaux en 5 minutes !

Immobilier Réagir Dégât des eaux

Vous êtes rentré du boulot après une longue journée pluvieuse et en ouvrant la porte, vous découvrez l'océan atlantique dans le salon. Vous vous souvenez de ce rêve d'enfant de devenir un pirate ? C'est l'occasion ! Non ? Bon alors on a un léger souci… mais pas d'inquiétude ! 

On vous a préparé un guide contenant l'essentiel pour régler ça juste à temps pour regarder Koh-Lanta !

D'abord on mène l'enquête comme Sherlock 🧐

Sécurité avant tout, pensez à couper l'arrivée d'eau et l'électricité avant de faire vos vérifications. Dans le pire des cas ça n'aggrave rien, dans le meilleur des cas, vous venez de vous épargner d'autres dangers.

La priorité est de limiter les dégâts, mais pour faire ça il faudrait d'abord savoir d'où ils viennent.

  • Une fuite dans la tuyauterie ou ailleurs ? Il ne faut pas grand-chose pour colmater temporairement une fuite, si c'est une question de toiture, faites ce que vous pouvez en attendant un professionnel.
  • Un lave-vaisselle ou lave-linge qui fait des siennes ? Arrêtez tout ! On éteint, on débranche, et on met l'appareil de côté. 
  • Peut-être que ça vient du voisin ? Les dommages peuvent se propager très vite quand on vit en appartement. Il est temps d'aller dire bonjour au voisinage !

Si vous vivez en appartement, il y a des chances que vous ne soyez pas le seul concerné. Informez vos voisins, demandez-leur de vérifier s'ils ont subi des dégâts, vous aurez besoin de ces informations pour la suite.

statistique de sinistres en france qui sont des dégâts des eaux

Un dîner en tête-à-tête avec son assurance

nombre de dégâts des eaux par an en france

C'est le moment de contacter votre assurance et de vous renseigner sur ce qui est pris en charge ou non. Un dossier à votre nom sera ouvert et les procédures de remboursement pourront être lancées. Dans 100 % des cas, votre assurance demandera une description de la situation et l'envoi d'une lettre qui récapitule tout. 

Pas de panique, on sait que vous n'avez pas le temps ( le générique de votre émission se lance déjà !). On a pris le soin de vous préparer une petite fiche de pompe pour savoir quoi écrire dans votre déclaration, vous nous remercierez plus tard 😉 !

elements d'une déclaration de sinistre

Plus vite c'est fait, plus vite vous serez tranquille ! Gardez en tête que vous avez 5 jours pour envoyer votre déclaration à partir du moment où vous avez pris connaissance des dégâts.

Un constat pour mettre tout le monde d’accord

Si votre voisin est responsable ou victime du dégât des eaux qui vous touche, il va falloir passer par une dernière étape : le constat amiable.

Un principe similaire existe dans l'automobile, vous pouvez télécharger le document auprès de votre assurance et le remplir avec votre voisin. Le but est de donner un document de référence aux experts. S’ils ont toutes les informations en main, vous pourrez vous faire rembourser comme il se doit.

Un conseil, pensez bien à vérifier ce que renseigne votre voisin, la cohérence des faits est essentielle à une procédure rapide. En parlant de rapidité, il faudra envoyer ce constat et votre déclaration dans un délai de 5 jours à partir du moment où les dégâts ont été observés. Ça semble largement suffisant, mais avec toutes les obligations qui remplissent vos semaines, le temps peut passer très vite !

Petites astuces pour les plus rusées 🤫

Le souci avec l'indemnisation c'est qu'il s'agit de recevoir de l'argent. Chez Preuvéo on ne vous cache rien, les prélèvements se font souvent plus rapidement que les remboursements… mais on va vous donner quelques astuces pour mettre toutes les chances de votre côté et être indemnisé à la juste valeur de vos dommages. 

 

Vous voyez ça n’a rien de sorcier ! Pour finir, on insiste grandement sur la notion de sécurité. Ne prenez pas de risques, conservez tout élément pouvant servir de preuve. Cela dit on comprend : c’est intimidant et on peut facilement s’y perdre. Rassurez-vous, c’est votre jour de chance ! La preuve, c’est notre spécialité. 😉

Si vous avez besoin d’aide pour préparer un dossier en béton, on a exactement ce qu’il vous faut. On vous propose notre réseau d’huissiers de justice, prêts à vous accompagner et à vous conseiller le plus rapidement possible. Dormez sereinement ce soir, prenez rendez-vous pour une consultation ou un constat de dégât des eaux.

Chez Preuvéo on prône l’entraide, si quelqu’un autour de vous pourrait profiter de ce guide, n’hésitez pas à le partager !

N’oubliez pas, une preuve certifiée, c'est votre sécurité juridique renforcée !

L'oeil de l'expert

Faisons d’abord un récapitulatif des premiers gestes à avoir. Alors, que l’on soit propriétaire ou locataire, comment réagir face à un dégât des eaux ? C’est simple !

Recherche : trouver l’origine du sinistre

Vérifiez vos appareils, canalisations, tout ce qui pourrait être à l’origine d’une fuite et donc de votre dégât des eaux. Si le problème vient du voisin ou des parties communes de l'immeuble, n’hésitez pas à contacter votre copropriété ou le voisinage.

Sécurité : Couper l’eau et l’électricité

Votre recherche vous a permis de localiser la fuite dans votre logement. En attendant l’intervention d’un expert, le geste responsable à faire est de couper l’eau et l’électricité dans votre logement immédiatement. De cette manière, vous éloignez tout risque de danger et d’aggravation des dommages.

Récupération : Rassembler vos biens

Prendre la situation en main, c’est également placer vos biens hors de danger pour éviter davantage de dommages et d’éléments à ajouter à votre déclaration.

Réparation : Sécher l’eau et colmater la fuite

Parfois, il en faut peu pour empêcher la situation de se détériorer. Dans la mesure du possible, faites les travaux nécessaires en attendant qu’un expert vienne appliquer une réparation plus complète.

Expertise : Faire intervenir un expert, contacter l’assurance

En cas de dégâts des eaux graves, il est nécessaire de faire appel à un expert pour éviter tout risque d’inondation. Par ailleurs, les justificatifs liés à l’intervention devront être transmis à votre assurance. Cela permet d’alimenter votre dossier et de faire le nécessaire pour être indemnisé au juste montant de vos dommages.

Preuves : Prendre des photos, rassembler tout élément de preuve

Rien qu’avec votre smartphone vous pouvez mettre de côté une quantité considérable d’éléments de preuve, il vous suffit de prendre en photo la fuite, les dégâts que vous avez subis et l’état de vos biens. N’oubliez pas vos factures, elles permettent d’attester de la juste valeur de chaque bien dégradé. Chaque élément de preuve est pertinent à intégrer à votre déclaration de sinistre.

À présent, passons à la partie administrative : la déclaration de sinistre auprès de votre assureur. Si la fuite a son origine dans votre logement, il est d’autant plus important de réaliser cette déclaration et de l’envoyer à votre assurance dans les 5 jours après avoir constaté le sinistre.

Comment convenablement déclarer un sinistre ? Les points suivants sont essentiels :

  • Noms et coordonnées des parties concernées : précisez également si vous êtes propriétaire ou locataire, renseignez-vous auprès de vos voisins pour connaître leur situation afin de donner un maximum d’informations.
  • Informations relatives à votre contrat d’assurance habitation : votre numéro adhérent ainsi que les coordonnées des organismes assureur des parties concernées, cela permet de répertorier l’incident au niveau des dossiers de l’assureur.
  • La description du sinistre et des dommages que vous avez subis : expliquez clairement où a eu lieu le dégât des eaux, d’où est venue la fuite et quels sont les différents biens ayant été dégradés par l’eau.

 

Si une habitation voisine a été affectée par le sinistre, il sera nécessaire de remplir un constat amiable de dégât des eaux. Les assureurs et leurs experts ont besoin d’un maximum d’informations pour pouvoir convenablement évaluer le montant de l’indemnisation. Ainsi, prenez soin de vérifier l’ensemble des renseignements donnés par vos voisins pour éviter toute mauvaise surprise.

Après l’envoi de ces documents à votre organisme de gestion des sinistres, les étapes suivantes sont :

  • L’évaluation du montant d’indemnisation
  • L’intervention d’un expert envoyé par votre assurance pour réaliser les travaux nécessaires
  • Remboursement de vos frais engendrés par les travaux après accord de l’assureur

Sachez également que l’indemnisation varie selon la situation et le montant de l’ensemble des travaux nécessaires. Pour vous assurer une indemnisation juste, il vous faut donc rassembler un maximum de preuves pouvant attester de l’état de votre habitation. Le meilleur moyen d’aller encore plus loin est de faire constater l’ensemble de ces éléments de preuve par un huissier de justice.

En effet, l’intervention d’un huissier dans les sinistres de dégât des eaux est un moyen sous-employé alors qu'il apporte la garantie d’une indemnisation au montant le plus juste. La prise en charge par un expert est conseillée, car ces sinistres surgissent souvent à un moment où le temps manque et la patience est fine. 

Pour obtenir plus d’informations ou se garantir une sécurité fiable par la constatation, Preuvéo vous met à disposition son réseau d’huissiers de justice. Prenez rendez-vous pour une consultation ou un constat où que vous soyez dans les plus brefs délais.

Réservez un constat d'huissier