Comment gérer son projet travaux en période d'inflation

Travaux Immobilier Réagir Travaux et inflation

Les travaux… souvent, on sait quand ça commence, mais pas quand ça finit.

Financement, recherches de professionnels, comparaison de devis, aléas de chantier… tous ces éléments ont un impact sur le temps de réalisation d’un projet. Lorsqu’on s’engage dans des travaux, particulièrement de gros œuvre, on sait qu’il peut se passer de longs mois - si ce n’est des années - entre la naissance du projet et sa réalisation concrète.

En période d’inflation et de pénurie de certaines matières premières, comme c’est le cas durant cette seconde partie de l’année 2022, on peut se retrouver face à un montant de travaux bien plus élevé que prévu. C’est ce qui s’est passé pour Julie et Pierre et leur projet maison.

Comme nombre de personnes, Julie et Pierre ont mis quelques mois à murir leur projet. Étudier le financement auprès des banques, choisir entre faire soi-même ou recourir à un professionnel, comparer des devis, faire des aller-retours dans les magasins de bricolage… Une fois toutes ces étapes terminées, tout leur semblait enfin prêt pour pouvoir profiter pleinement de leur extension. 

Oui, mais voilà, c’était sans compter sur la hausse du coût des matières premières et les pénuries qui retardent le chantier

À la clé : une facture beaucoup plus élevée que prévu. L’artisan est formel : il n’a pas d’autres choix “c’est le marché et la hausse des prix qu’il est obligé de répercuter sur la facture finale”.

 

Prendre le temps de souffler

S’il vous arrive la même chose que Julie et Pierre, prenez le temps de souffler avant de hurler sur votre artisan ou d’envisager de manger des pâtes jusqu’à la fin de vos jours. Enfin, plutôt que souffler, prenez le temps de chercher le devis que vous aviez signé quelques mois plus tôt.

 

En effet, ce devis signé est un contrat qui vous lie à votre prestataire. Certaines mentions doivent d’ailleurs obligatoirement y figurer, par exemple :

  • la date de réalisation du devis et la validité de l’offre
  • les informations sur le prestataire
  • les informations sur vous, en tant que client
  • la date de début des travaux et la durée estimée
  • le décompte de chaque prestation

Si vous signez le devis dans le délai imparti, ce dernier à valeur de contrat entre vous et votre prestataire.

 

Le devis que Julie et Pierre avaient signé correspondait donc à un montant précis de travaux. À aucun moment l’artisan ne les a avertis ou ne leur a demandé leur accord pour effectuer une prestation qui allait faire gonfler la facture globale. En effet, le professionnel auquel vous faites appel à l’obligation de vous informer de tout changement par rapport au contrat que vous avez signé. Cela inclut la durée des travaux et le montant total.

 

Entamer le dialogue

Maintenant que Julie et Pierre ont leur devis sous les yeux, ils peuvent constater que le montant facturé ne correspond vraiment pas à celui pour lequel ils avaient donné leur accord.

 

La première chose à faire est de discuter. Un appel suffit parfois à débloquer la situation. Il faut comprendre pourquoi l’écart de prix entre la facture et le devis est si important. La hausse du coût des matières premières n’excuse pas tout et votre prestataire ne peut pas vous faire payer une mauvaise anticipation de sa part.

 

Si la discussion n’aboutit pas, vous pouvez vous faire accompagner d’un tiers comme un Commissaire de Justice. En effet, ces professionnels du droit ne réalisent pas seulement des constats, ils sont aussi médiateurs.

Face à un prestataire sourd, vous pouvez dans un premier temps demander conseil à un Commissaire de Justice, via une consultation. L’huissier vous aiguillera sur la méthode à adopter pour parvenir à un accord avec votre prestataire. Il pourra aussi vous proposer, par exemple, de contacter lui-même votre prestataire par téléphone ou par un courrier pour débloquer la situation et relancer le dialogue entre vous et votre artisan.

 

💡 Si vous avez un projet travaux, retenez bien que le devis que vous avez signé vaut contrat. Et que tout changement lié au contrat nécessite votre accord explicite.

 

Préparez vos travaux

Vous avez vous-même un projet travaux ? Pensez à anticiper un maximum pour vous prémunir de tout préjudice évitable. Que vous réalisiez vous-même vos travaux ou que vous fassiez appel à des spécialistes, vous pouvez prendre un certain nombre de précautions pour vous assurer un projet serein. Pour en savoir plus sur comment préparer son projet travaux, consultez notre article dédié au constat avant travaux.

 

Si vous faites appel à des professionnels, conservez précieusement tous les devis pour lesquels vous avez donné votre accord, vérifiez la conformité des documents que vous signez et n’hésitez pas à poser des questions à votre prestataire ou à des professionnels du droit pendant la durée de vos travaux. Le dialogue évite bien souvent la naissance ou l’escalade d’un conflit.

 

Le Commissaire de Justice est un allié du quotidien des Français. Habitué à travailler au plus près du terrain et à accompagner professionnels et particuliers, il saura vous conseiller pour résoudre votre conflit. 

Vous faites face à un conflit avec votre artisan ? Prenez rendez-vous en ligne dès maintenant avec un huissier de justice près de chez vous.